SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

fralib

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Email de nos collègues :

Bonsoir à tous, 

De retour après  2 jours passés à Paris, nous avons pu commencer à nous organiser pour la riposte contre UNILEVER.

Vous trouverez ci-joint la motion que nous avons adoptée au Comité de Groupe UNILEVER France. Dès aujourd’hui, nous avons démarré la contre attaque en demandant la tenue d’un CE Extraordinaire qui se tiendra le  mardi 5 octobre.

Nous y adopterons la décision contenue dans la motion du Comité de Groupe France. 

Ce matin nous avons reçu  la visite du Maire d’AUBAGNE M.FONTAINE,  le Président de l’Agglomération du pays d’AUBAGNE M.BELVISO accompagné d’une délégation. Ils nous ont renouvelé leur soutien et nous avons échangé nos points de vu sur la situation, ils nous ont assuré que l’on pouvait compter sur eux pour la suite de notre lutte.

Déjà hier le Maire de la PENNE sur HUVEAUNE M.MINGAUD était venu nous apporter lui aussi son soutien. 

Ce soir c’est avec Pierre LAURENT Secrétaire National du PCF, Pierre DHARREVILLE Secrétaire du PCF des Bouches du Rhône, la Sénatrice PCF Isabelle PASQUET et le Député des Bouches du Rhône Michel VAXES que nous avons débattu de notre situation.

Eux aussi partagent notre sentiment d’injustice concernant l’annonce du projet de fermeture de notre site complètement injustifié.

Nous leurs avons bien expliqué la situation et notamment le scandale de l’évasion fiscal mise en place par UNILEVER depuis 2007.

Ils nous assurent de nous soutenir et de relayer notre lutte au niveau National aussi bien au niveau des actions que nous mèneront mais aussi sur le fond et la légitimité de notre combat.  

Nous tiendrons une assemblée Générale demain à 12H30 pour partager avec les salariés sur  la stratégie de la lutte à venir.

Ensuite nous participerons au rassemblement à AUBAGNE puis  à la manifestation à Marseille pour la défense de notre retraite plus que jamais d’actualité pour nous, ils veulent nous faires travailler jusqu’à 62ans  mais voudraient   supprimés nos emplois à 30, 40 voir 50 ans.

 

"Le thé de l’ELEPHANT vivra  à GEMENOS"

Tous les articles de presse, ICI

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Les salariés de FRALIB, nos collègues, annoncent la partition pour UNILEVER :

CRS"Le thé ELEPHANT vivra et à GEMENOS"

 

FRALIB  LA LUTTE CONTINUE 

Bonsoir à tous, 

Voilà c’est reparti, pas de répit dans la lutte des classes. La direction a annoncée, ce matin, son intention de fermer le site de GEMENOS (182 familles concernées + environ 50 emplois induits. 

Les salariés réunis en assemblée générale ont décidé de ne pas répondre aux provocations multiples de la direction. Maintenant, ce sont 2 huissiers en permanence dans l’entreprise dont 1 dans l’atelier.

Une chose est certaine les informations économiques données aujourd’hui par la direction pour justifier ce projet ne tiennent absolument pas la route.

Notre entreprise, les salariés qui la composent ont démontré (et vont continuer à le faire) que cette usine est performante.

Le thé de l’ELEPHANT à 118 ans d’existence à MARSEILLE puis GEMENOS, nous ne laisseront pas casser, nous ne nous laisserons pas voler notre outil industriel.

Nous prendrons le temps de la réflexion pour mener la lutte contre UNILEVER à la hauteur de cette nouvelle attaque.

Nous serons présents, avec les salariés, le 2 octobre en manifestation à Marseille et pour certain en grève puisque notre équipe de week-end travaillent le samedi.

A bientôt

Les élus CGT de FRALIB

 

Courrier de la direction aux élus du CE 

Accord de méthode proposé aux élus

 (mardi 28 septembre) 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Dans un comuniqué le Pdg d'Unilever France Bruno WITVOET annonce avec "un mouchoir" et des larmes de crocodiles, la fermeture du site de Gémenos.

Voici le document (un clic sur le cantonnier d'Unilever) et un lien vers le site du journal "La Provence".

 

clochard

 

la provence logo 

 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Manif 1er mai 2Les élus et les salariés de FRALIB, pour rappel 58 jours de grève sur les salaires pour une meilleure répartition des richesses , viennent d'apprendre que la table ronde qui avait été promise par UNILEVER et notamment inscrite dans l'accord de fin de conflit, n'aura pas lieu.

Voici les diiférents courriers :

 Ordre du jour du Comité d'Etablissement extraordinaire qui aura lieu le 28 septembre prochain

CRSLettre des délégués CGT et CGC au cantonnier d'UNILEVER

clochard

Email du délégué syndical CGT :

Bonsoir à tous,

 

Grande réussite de l’arrêt de travail, à FRALIB, avec une forte participation à la manifestation.Aujourd’hui la direction rentre dans de nouvelles manœuvres, fidèles à son habitude.

Envois de convocations aux domiciles des élus par Huissier de justice pour une réunion extraordinaire du CE le mardi 28 septembre.

Devant la détermination des salariés en lutte pendant 2 mois et l’argumentation développée justifiant la justesse de leurs revendications et pour une plus juste répartition des richesses. La direction est battue sur les arguments et analyses concrètes développées par les salariés et leurs organisations syndicales.

Elle choisit de  continuer le bras de fer sur le terrain de la provocation et de la menace de restructuration.

Les salariés de FRALIB sont prêts et les attendent de pieds fermes.

Nous savons que notre lutte est juste et légitime et nous sommes déterminés à continuer à la mener. 

Rendez-vous est déjà pris pour le mardi 28 septembre à 13h00. Nous tiendrons une assemblée générale à l’usine à l’issue du CE Extra.

Amicalement Olivier

Hasta la victoria siempre !


Voir les commentaires

<< < 10

Visiteurs

468792

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog