SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

nao 2011

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

La direction vient de donner sa réponse concernant la demande de redémarrer ou de reprendre,  mais qu’importe le terme, les négociations.

Il est acquis que ce soir vers 22h  les organisations syndicales et la direction se retrouveront autour de la table pour négocier avec les élus des sites de Saint-Vulbas et de Le Meux.

Cette réunion aura lieu sur Paris, nous vous tiendrons informer de ces négociations. Nous pouvons dire clairement que la direction a pris la bonne décision face a un conflit qui aurait fortement durci. Nous pouvons nous en féliciter comme les salariés.

À bientôt

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

new_029-copie-1.gifLes organisations syndicales avec l’appui des salariés de Le Meux ont rencontré la direction pour faire une proposition d'ouverture qui est celle-ci ;

-            - reprise du travail à 20:50 pour l’équipe de nuit, et en échange les organisations syndicales appuyées par les salariés demandent la poursuite des négociations dès ce soir 21:30.

Dans un premier temps la direction a refusé cette proposition prétextant qu'il fallait négocier avec les élus de Saint-Vulbas et que ceci est la loi. Celle-ci a donc proposé que les négociations reprennent demain vendredi à 14:00 sur Paris.

Il y a eu une fin de non-recevoir des salariés grévistes qui demandent que cette négociation est lieu sur le site de Le Meux puisque la CFDT est présente.

Les collègues de la CFDT de Le Meux ont interpellé ceux du site de Saint-Vulbas afin de leur demander que les négociations démarrent dès ce soir à Le Meux, ce qu’ils n'ont pas refusé et se proposent même de remonter en train de Lyon.

Nous attendons une réponse claire de la direction à fin de redémarrer les négociations dès ce soir et toute la nuit s'il le faut.

À bientôt

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

La direction doit négocier, le site est libre d'accès maintenant pour les sous-traitants aussi, esprit d'ouverture des salariés.

Pour la CGT, la direction est seule responsable de cette situation de blocage. C'est bien elle , et elle seule qui est à l'initiative de la provocation et du déclenchement de la colère et de la révolte des salariés. 

Le malaise dans l'usine (production et services) est installé depuis des mois et des mois, tant au niveau des conditions de travail qu'au niveau de la reconnaissance. Il doit y avoir un retour sur le salaire concernant les richesses apportées par les salariés des deux sites, et non des broutilles. Il est tout de même scandaleux de faire supporter aux salariés grévistes le mécontentement général.

La direction doit revenir à la table des négociations et non détaler devant ses responsabilités.

61905.jpg

 

Si la direction continue dans son jeu, les organisations syndicales prendront leur responsabilité. Mais peut-être qu'ils non rien d'autre à proposé de plus haut que les 1,7% ?  

Nous attendons le retour de la direction, et nous négocierons pour les salariés.

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

La direction doit faire parvenir un communiqué aux salariés, en précisant que les négociations sont suspendues du fait de la grève, et quelle ne supporte pas la pression.

Les élus des organisations syndicales attendent la réponse des salariés sur place, savoir s'ils reviennent sur le site de Le Meux. Un appel à la grève d'1h reconductible (selon les élus CFDT) par équipe est lancé pour mardi prochain sur le site de Saint-Vulbas.

A bientôt

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

En début de réunion, la direction annonce quelle ne souhaite pas négocier sous la pression d'une grève. L'excellent nouveau directeur fait même une grosse différnece entre les grévistes et les non grévistes, avec les propos suivants : "les grévistes empêchent nos salariés de travailler". Hé oui encore un homme de terrain !!!

Personne empêche les salariés sous contrat de travail CDI et CDD de travailler, contrairement aux propos de la direction.

La pression elle vient bien de la direction et notamment de son directeur (toujours le même), qui en début de réunion le 10 février avait annoncé qu'il y aurait un accord avec signature et sans signature !!! qui provoque ?

C'est bien la direction qui récolte le fruit de son absence de dialogue et de sa provocation qui est de plus quotidienne, et non l'inverse.

Les salariés sont en permanence sous la pression sur leur poste de travail, et ce n'est pas pour autant qu'il refuse le travail. Que la direction arrête son cirque. La direction dénonce que c'est la Cgt qui à lancé l'appel, ce qui est totalement faux.

La direction a laissé jusque 12h au organisations syndicales pour faire reprendre le travail aux salariés afin de négocier dans de bonnes conditions. Il est hors de question d'imposer ceci aux salariés, car nous le répétons c'est bien la direction par l'intermédiaire de son directeur (Yves Edouard DESOMBRE) qui a lancé la provocation gratuite.

Les 3 organisations syndicales laissent à la direction jusque 11h pour revenir à la tables des négociations.

Dans le cas contraire les collègues de la CGT ne resteront pas sur Paris, ils retourneront sur le site afin de discuter avec les salariés.


Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

GrifilEnGreve800.jpgCa tourne EN CE MOMENT dans les ateliers !!! Mais que se passe t-il à l'usine!!! Un tremblement de terre va bientôt arriver, un tsunami ?

A moins que cela soit une inquiétude concernant les NAO ? Non, ce n'est pas possible, la direction est toujours derrière les salariés et elle étudie leur conditions de travail!!!  Voilà pourquoi elle tourne, elle tourne, elle tourne en ce moment dans les ateliers.

Il faut dire qu'il y a de quoi faire n'est-ce pas, avec l'augmentation de l'absentéisme !! Oh pardon, nous sommes vraiment désolés, car la direction à annoncé que l'indicateur avait baissé. Eh oui surprenant tout de même, mais bien entendu personne n'est naïf, les chiffres sont tronqués, la direction faisant en sorte d'appeler les salariés pour leur demander de ne pas se déclarer en accident de travail !!! Que la direction ne s'amuse pas à dire le contraire, car des salariés sont prêts à en témoigner.  

Mais alors pourquoi ils tournent dans les ateliers en ce moment ? Nous savons pourquoi ; "ils ont perdu le sens de l'orientation, et ne peuvent donc pas rentrer chez eux… les pauvres petits canards".

Enfin bref, nous les verrons certainement "tourner avec des serviettes éponges" demain après 10h pour éventuellement prendre en considération le mécontentement des salariés OUVRIERS, EMPLOYES et AM. Qui peut donc en toute honnêteté accepter la proposition scandaleuse de la direction, à 1,7% qui est loin de l'augmentation du coût de la vie. Olivier CARNET lors d'une réunion des membres du CCE, ne comprenait pas pourquoi des salariés de "son usine" (qu'il n'a jamais visité d'ailleurs pour discuter avec les salariés comme le faisait Claude MARTINEZ à l'époque), ne pouvaient pas s'acheter des produits de marques !!! Il vivait sur une autre planète ce Monsieur.

 

Merci aux collègues de la FO pour leur petit mot sur leur blog, concernant le courrier envoyé à notre délégué syndical central CGT ;

"Point de vue sur le mail concernant la grille des salaires qui auraient été communiqué sur le blog  nos collègues de la CGT. Pour FO ça ne fait aucun doute, la divulgation des rémunérations reste un sujet tabou en France. Pendant ce temps là, Unilever se permet des délocalisations et fermeture de site … Nous aurions aimé une lettre signée de la part de tout le comité de direction pour la sauvegarde de l’emploi à la R&D, mais ça ils n’ont pas su le faire !!!"


Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

pouvoird achatComme nous vous l'annoncions vendredi dernier, après la première réunion de négociations NAO, les 3 organisations syndicales de l'usine de Le Meux ont fait le point mardi 8 février sur le retour des salariés.

Il est bien noté par la Cgt que le mécontentement est générale et que la revendication des salariés est claire et non échangeable cette année notamment au regard de la proposition de la direction concernant l'augmentation générale (AG) à hauteur de 1,7%.

La très grande majorité des salariés demandent aux organisations syndicales de ne discuter que sur un talon et une AG de laisser de côté les autres revendications.

Ils justifient ceci par le manque de reconnaissance criant depuis 3 ans, mais aussi :

-          Les très bons chiffres d'UNILEVER de 2010 avec + 26% de bénéfices par rapport à 2009 qui était soi-disant une année de crise (Bénéfices 4,6 milliards !!!),

-          la distribution de "variable paye aux cadres au moment ou UNILEVER demande aux salariés de se serrer la ceinture ; certains ont touchés plus de 35% de leur salaire annuel sous forme de prime (salaire de plus de 100 000,00€ comme l'ancien directeur LAINE)

-          les fins de mois plus que difficile

-          et enfin, dans le grand débat sur les retraites qui n'est pas fini, ils pensent aussi à leur avenir. Ils demandent que cela se traduise par une augmentation du salaire brut sur lequel sera calculé leur pension future ; que c'est maintenant qu'il faut y penser.

Dés jeudi soir, les élus avaient bien conscience que "la cocotte" était chaude surtout face à la nouvelle provocation de la direction en début de négociations :" accord avec signature sur une base de 1,7% et des broutilles et accord sans signature !!!!"

Le même chantage que l'année dernière avec le jeu de la direction (en image ci-dessous), "à prendre ou à laisser. Il est vrai qu'il a fallu retenir les salariés après la réunion du 10 février et même pendant, afin de laisser place à la discussion mais il y a des limites.

Donc pour finir, comme la parole est aux salariés, voici la revendication générale qui sera portée à la connaissance de la direction jeudi 10 février.

TALON de 100,00€

Augmentation Générale de 5%

jeu unilever

 

La parole aux salariés et aux OS!!!

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

efgdv

Les 3 organisations syndicales du site de Le Meux se réunissent aujourd'hui à partir de 14h afin de débattre du grand mécontentement des salariés qui sont en équipe ou en journée.

Voici les revendications de l'intersyndicale :

- Augmentation Générale de 3,5% jusqu'à 3000,00€ de salaire brut mensuel (hors ancienneté)

- Au-delà de 3000,00€ application de la proposition de la direction de 1,7% (hors ancienneté)

- Prime de vacances à 1350,00€

- Abondement à l'intéressement de 500,00€

- Mutuelle : prise en charge par la direction d'une éventuelle nouvelle augmentation pour 2011

 

Réponse de la direction à la fin de la 1ière réunion du 10 février (M. DESOMBRE - M.DEVILLERS - M.DOUARD)

"Notre proposition reste à 1,7%, mais il peut y avoir des petits aménagements comme sur d'autres points. 

Nous prenons comme base de discussion la liste des revendications faites en intersyndicale, mais nous pouvons déjà vous dire que nous sommes trés éloigné de la votre pour ce qui concerne l'augmentation générale".

4page-2_3.png

A bientôt.


Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

Message du 4 février 2011.

Pour 2010, nous nous étions fixés un niveau d'ambition plus élevé pour la société et l'objectif global de réaliser une croissance volume rentable tout en augmentant la marge et le cash.

Avec l'annonce des résultats 2010 de cette semaine (4,1% en croissance des ventes, +20 points de base en marge opérationnelle), nous avons tenu nos engagements par rapport à ces objectifs. La performance d'Unilever en 2010 a été très solide et proche de notre objectif à long terme d'une croissance du chiffre d'affaires entre 4 et 6% et d'une amélioration continue des marges. Environ 60% de notre business a aujourd'hui des parts de marché stables ou en en croissance et la croissance volume est la plus élevée depuis 30 ans. Les innovations sont de plus en plus fortes et sont lancées plus rapidement dans de nombreux pays. De même, nous avons fait à nouveau des progrès sur les économies, ce qui nous a permis d'augmenter encore les A & P dans l'année.

Le Board Unilever a reconnu ces progrès en définissant une enveloppe budgétaire de prime annuelle supérieure à l'objectif, fixée à 110%. Il s'agit d'un résultat significatif, et au nom du Board Unilever, je tiens à vous remercier tous encore une fois pour votre travail en 2010. Malgré une conjoncture économique difficile et une concurrence accrue, nous avons fait de réels progrès au cours des deux dernières années et avons démarré 2011 dans un bon élan et avons restauré la confiance dans notre capacité à gagner.  

Vous vous souviendrez que pour maintenir notre rythme de croissance en 2010, nous avons mis l'accent sur la croissance volume (UVG), l'amélioration de la marge opérationnelle (UOM) et la réduction du fonds de roulement d'exploitation moyen (TWC). En fixant l'enveloppe budgétaire de prime, le Board a examiné les progrès accomplis par rapport à ces objectifs, ainsi que la qualité globale et la compétitivité de la prestation de notre performance.

Bien que notre performance sur le fonds de roulement ait continué à être excellente et que nous ayons réalisé une modeste amélioration de la marge opérationnelle, la relative performance de la croissance du chiffre d'affaires est basse (4% dans une fourchette de 4-6%), la pression concurrentielle forte nous ayant empêché de nous diriger vers une tarification positive. Cela se reflète dans les parts de marché et les valeurs de marques ; tandis que les parts de marché volume ont terminé en hausse, les parts de marché valeur n'ont pas suivi le même chemin et ont terminé en légère baisse pour l'année. Les valeurs de marques et l'innovation, bien qu'en amélioration, doivent toujours être renforcées. Ceci se reflète aussi dans la perception du marché sur notre performance avec une cotation des actions en hausse de 2% sur l'année 2010 par rapport à des pairs qui sont autour de 6%.

Dans l'ensemble, les résultats de 2010 ont été bons, ce qui représente un réel progrès et justifie pleinement une distribution de bonus au-dessus du par. Pour atteindre nos objectifs Compass, nous devons maintenant continuer à croître au-dessus du marché et montrer une amélioration des marges sur le résultat final. Avec la performance d'Unilever au-dessus de l'objectif, à 110%, j'ai fixé les ratios de performance pour nos cinq enveloppes budgétaires de prime :

Global/Corporate        Amériques        AAC    Europe de l'Ouest         Food Solutions

        110                       110                 120           100                             120

Les leaders des business vont maintenant partager leur enveloppe budgétaire en se basant sur la performance relative de leur business et des individus 3 +1. Pour le paiement des bonus, cela signifie que les salariés d'un business qui ont apporté une bonne contribution à leur unité et dont la performance par rapport aux 3 +1 a été évaluée 3 et au-dessus auront l'opportunité d'avoir un bonus annuel très compétitif.

 

2008-2010 GPSP Award

Pour tous les Work Levels 3 et 4 qui ont reçu un award GPSP en 2008, la performance de la société entre 2008 et 2010 a résulté en une allocation de 97% de GPSP shares (95% pour les WL5).

Management Co-Investment Plan (MCIP)

Les salariés de work level 3 à 5 qui ont reçu un bonus pour 2010 auront aussi l'opportunité de participer à notre nouveau plan Management Co-Investment Plan (MCIP), sur lequel ils  pourrons investir jusqu'à 60% de leur bonus annuel dans des actions Unilever. Basé sur la performance future d'Unilever, cet investissement peut égaler jusqu'à deux fois plus d'actions supplémentaires de la société au bout de trois ans.

Quand nous avons lancé le nouveau système de rémunération l'année dernière, nous avions dit plus de stretch, plus de performance, plus de bonus. Nous avons commencé à voir en 2010 ce que nous pouvions réussir. Nous avons l'opportunité d'emmener cette performance de la culture à un niveau encore plus élevé en 2011 et je me réjouis de votre soutien continu.

Paul Polman

 

Et pour les ch'tios salariés ouvriers, employés et agents-maitrises !!

eh bien ils se grattent n'est-ce pas

cochon.jpg

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

Les syndicat CGT - FO - CFDT propose une revendication en intersyndicale, la CFDT de Saint-Vulbas se refusant encore une fois de s'y inscrire. Cela à fait bien rire la direction d'ailleurs, eh oui comme d'habitude..Il appartient aux salariés du site de Saint-Vulbas d'en prendre bonne note.

Voici la proposition de l'intersyndicale :

- Augmentation Générale de 3,5% jusqu'à 3000,00€ de salaire brut mensuel (hors ancienneté)

- Au-delà de 3000,00€ application de la proposition de la direction de 1,7% (hors ancienneté)

- prime de vacances à 1350,00€

- abondement à l'intéressement de 500,00€

- Mutuelle : prise en charge par la direction d'une éventuelle nouvelle augmentation pour 2011

La direction à déjà fait savoir que ceci représente une grosse augmentation générale et que celle-ci est élevée.

La réunion est close pour aujourd'hui ; la Cgt ayant demandée la tenue de réunions d'info du personnel afin d'en discuter avec les salariés.

Prochaine réunion le 17 février, la direction doit chiffrer les nouvelles revendications.

 A vous la parole

new_029-copie-1.gifMardi 15 février, les 3 organisations syndicales du site de Le Meux ont d'ores et déjà prévus de se rencontrer afin de discuter des remontées des salariés du site qui sont en équipe et en journée. Il est tout de même regrettable pour les salariés de Saint-Vulbas que la CFDT ne se soit pas rallié à l'intersyndicale. Nous évoquerons ce point plus tard et dans le détail.

En tout cas, il est clair que les salariés vont devoir se mobiliser afin d'obtenir des revendications à la hauteur de leur demande. Tout ceci sera débattu mardi 15 février lors de la rencontre des 3 OS. Si des salariés de Saint-Vulbas souhaitent tout de même nous faire parvenir leur mécontentement, qu'ils le fassent par email (en haut – lien direct) ou en appelant le DSC de la CGT au 06 81 96 89 49.

A bientôt

Deux documents ci-dessous

Le premier : éléments de comparaison entre les différentes catégories de salariés que nous laissons à votre apréciation. Vous remarquerez qu'il manque des chiffres !! Eh oui le débat dérange la direction. Il faut tout de même se rappelez qu'UNILEVER avait annoncé un gele des salaires (la crise), sauf que pour une certaine catégorie ce n'était pas le cas. Entre 15 à 35% de prime VARIABLE PAYE ANNUEL (VPA) du salaire annuel.

Prenons l'exemple de notre ancien directeur de site (vous savez celui qui atteint ses ob jectifs sur le dos des salariés) avec son salaire d'environ 14 000,00€ brut mensuel ; eh bien faite le calcul (nous allons être bon prince) avec une VPA de 20% de son salaire annuel!!!! bon calcul.

PDF

Le deuxième est la grille des salaires remise par la direction : Il y a une grosse contestation de la CGT concernant les WLEVEL. La direction à inscrit dans le tableau pour les coefficients au-dessus de 360, les mini et maxi de la convention collective de la chimie. Sauf que cela ne correspond à rien, et que nous voulions les vrais salaire de notre entreprise. Là cela dérange encore une fois.

Prenons encore notre ancien directeur, le petit suisse (pauvre garçon, il n'a pas de bol): il était au coefficient 770; multipliez un peu son salaire par 12 mois !!!

PDF

Bonne analyse.


Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

4,6 milliards de bénéfices en 2010

+ 26% par rapport à 2009

ouvrez-la.png

 

"Proposition de 1,7%"

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2011

Réponse de la direction en rouge, et dernière proposition de la direction à date en vert

Augmentation générale de 130€ minimum, afin de rattraper l'écart entre l'évolution du SMIC et la grille des salaires des usines de Le Meux et de Saint-Vulbas, c'est-à dire 5% mini, mais jusqu'à un salaire maxi de 3000,00€ brut/mois hors ancienneté.

Pas de talon.

Augmentation générale : la direction ne fait aucune proposition !!!

La direction annonce que ce soir elle fera une proposition unique à 1,7% d'augmentation générale si signature, avec d'autres éléments. La parole est aux salariés. A vous d'en discuter avec vos élus sur place. Les négociations ne sont pas finies, mais la marge de manoeuvre est plus que mince.

new_029-copie-1.gifElle précise que peut-être elle proposera un pourcentage différent en fonction des coefficients !!!

Au-dessus de 3000,00€ brut/mois (hors ancienneté) application de l'Indice INSEE

Pas de réponse              

Revalorisation des différentes primes à hauteur de l'Augmentation Générale 5%.

Pas de réponse

Prime de 1000,00€

Prête a discuter d'une prime sous forme d'abondement à l'intéressement.

Participation égalitaire

Hors de question

Mutuelle GMC : Si nouvelle augmentation en 2011, quelle soit prise en charge par la société

La direction est prête à revoir la participation de la part employeur.

Fin de la VARIABLE Paye pour les cadres

Hors de question

Repos compensateur de nuit : 3h/semaine de nuit au lieu de 2h44. Nous exigeons que les collègues en VSD bénéficient du RC de nuit comme les collègues en semaine

NON

Prime de vacances : 1200,00€

En discussion.

Prime de transport :

Inférieur à 20 km : 30,00€

Supérieur à 20 km : 45,00€

Ce point sera regardé par la direction, afin de voir si la règle URSSAF est respectée.

La direction répond que si il devait y avoir une avancée, la prime sera la même pour tout le monde.

Nous revendiquons l'embauche de salariés en contrat intérim ou CDD pour les deux sites de production

La direction répond quelle donne son accord pour la création de postes et l'embauche de salariés, mais dans l'attente du conflit avec FRALIB il n'y en aura pas. Elle va proposée des CDD dans un premier temps.

Concernant les autres revendications :

Complément prime d'ancienneté

                NON

Maintien des primes de nuit lors des absences pour congés

      La direction    va regarder ce point

Majoration de l'heure de nuit pour les équipes d'après-midi (de 21h à 22h)

                La direction répond que les textes du code du travail sont respectés

Abondement intéressement

La direction regardera ce point

Abondement en équivalent jour CET proportionnel à la RSP

NON

Extension de la prime flexibilité au 2ième collège

Point qui sera regardé par la direction

Maintien des primes pendant les congés

La direction est prête à regarder ce point

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog