SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Hausse généralisée des prix ; à propos des fameuses "marges" patronales...par Jean LEVY

Combien de clients ne peuvent plus remplir leur caddy ?

Hausse généralisée des prix ; à propos des fameuses "marges" patronales...par Jean LEVY
Hausse généralisée des prix ; à propos des fameuses "marges" patronales...par Jean LEVY
Hausse généralisée des prix ; à propos des fameuses "marges" patronales...par Jean LEVY

Tout augmente : l'alimentation et les produits d'entretien, l'essence pour la voiture, le chauffage, l'éclairage...Macron vous explique que c'est la faute à Poutine...Et de prétendre qu'il fallait prendre des sanctions économiques contre la population de la Russie pour punir leur président, et que ces sanctions avaient également un coût pour les Français, coût qu'il fallait accepter. Et de nous expliquer que les « entreprises », les patrons dans le langage élyséen, étaient contraintes d'acheter plus cher, sur le marché, les marchandises qu'elles devaient revendre ici en France. Donc, pour conserver « leurs marges », le coût de ces produits était normalement orienté à la hausse.

Raisonnement qui signifie que les patrons sont dans leur droit en augmentant les prix, pour conserver leur marge de profits. Et, pour les multinationales du CAC 40 – pensez aux milliardaires qui possèdent les « grandes surfaces » - qui distribuent les dividendes à leurs actionnaire, en premier lieu, à leurs dirigeants.

C'est la loi du Capital, devenu financier et mondialisé.

Mais revenons à ces fameuses marges.

Les Français dans leur immense majorité, n'ont pas de « marge » à maintenir : leurs revenus, ce sont les salaires, les pensions de retraite – et ne parlons pas des 'privés d'emploi' - en permanence orientés à la baisse, accélérée par la flambée des prix.

Leurs « marges » à conserver, c'est leur pouvoir d'achat, la possibilité d'acheter l'ensemble des produits dont ils ont besoin, pas seulement « pour joindre les deux bouts », mais pour vivre dignement de leur salaire et de bénéficier des acquis de la science et de la technique.

La solution : lutter tous ensemble contre une société amarrée au marché, guidée par le profit, et qui nous est imposée aujourd'hui par Macron, l'homme à tout faire des milliardaires...

A réfléchir à quelques semaines des élections ...

 

Jean LEVY

Publié par http://canempechepasnicolas.over-blog.com

Visiteurs

481311

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog