Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! nao 2012 - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Articles avec #nao 2012 catégorie

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2012

Voici deux des tableaux remis aujourd’hui par la direction (DEVILLERS et DOUARD) lors de la première réunion sur les NAO et qui se trouvaient dans un document de travail incomplet remis aux organisations syndicales. Il manque comme chaque année les éléments de rémunération de la variable paye des cadres, et il faut dire que le débat dérange étrangement notamment au regard des deux tableaux. Nous en reparlerons par la suite.

Nous vous donnerons cette semaine et dans les jours à venir d’autres éléments économiques, macro-économiques, sociaux de l’entreprise et autres, afin de vous faire une idée de la teneur des prochaines des réunions, mais aussi afin de recueillir vos revendications.

En tout cas, les grandes lignes sont très clairement tirées par la direction au regard de l’analyse de ses propos tenus en réunion et de ses différentes joutes verbales inhabituelles :

  -  Concernant l’embauche d’intérimaires, la direction souhaiterait le faire mais sans les acquis des salariés en CDI !!! eh ou sans les ARTT, jours fériés, l’énorme prime d’intéressement qui découle de l’accord signé par des organisations syndicales bien complaisante, la participation, la prime de vacances, le 13ième mois, …

  - Elle n’a eu de cesse de répéter que les salariés de l’usine de Le Meux n’étaient pas aux 35 heures !!! et que c’était dommageable pour la compétitivité …

  -  Qu’elle envisageait effectivement de dénoncer la grille des salaires

Alors rien qu’avec ces quelques éléments, les élus Cgt de la délégation - Frédéric BRIESMALIEN, David BONGARD et Lucien JEAN - ont bien compris vers quel style de négociation s’orientera la direction cette année. Il faut certainement  s’attendre à de la provocation des représentants d’Unilever - l’ennemi du social pour la Cgt - quant à la perte d’acquis sociaux en contrepartie d’embauches, d’augmentations de salaires, de dégradations de conditions de travails, d’amplitude de travail plus importantes,…

Une petite anecdote à deux balles, mais démontre tout : la direction est passé par les élus du CE (pas la Cgt) pour acheter le merveilleux cadeau de fin d’année - la boite de chocolats à 9€ - afin de bénéficier du tarif CE !!! Eh oui, décidemment, les nantis n’ont pas de limite.

Alors à bientôt et ne vous faites pas abuser par cette direction rétrograde qui ne déverse dans l’usine que le mépris et l’arrogance.

Enfin pour finir, en début de réunion DEVILLERS - le DRH -, a été trahi par son ordinateur puisque le son n’était pas coupé, il était connecté sur le blog de la CGT. Nous lui sommes reconnaissants de suivre l’actualité du blog avec son pote le cantonnier de DRH national FAURE et DESSOMBRE. 

Les deux tableaux, LE MEUX et SAINT VULBAS

Comparaison évolutions des salaires annuels de base 2011 2012 

Augmentations individuelles, générales et primes par catégories

LE MEUX

Le-Meux.jpg

SAINT - VULBAS

Saint-Vulbas.jpg


Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2012

Voici sur quoi se termine cette négociation :

-          2,3% d’AG

-          Intéressement qui passe de 570€ à 600€

-          Passage de 4 € de la prime de transport sur le salaire de base

-          Complément d’ancienneté jusqu’à 25 ans

gbccversgthtrtyjk-kjj.jpg

   Cela ne pèse pas lourd par rapport au coût réel de la vie.

    Rappel : le panier de la ménagère a augmenté de 4,4%...

         Et pour eux, elle se monte à combien la variable PAY

             pour nous faire avaler leur baratin!!! 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2012

Point sur les négociations salariales :

 

 

- 2,3% d'AG + 75€ d'abondement sur l'intéressement SI signature

- Sans signature, juste 2,1%

 

Ceci à partir du 1 mars 2012.

 

Voici un exemple pour un salarié qui gagne 1942€ :

- Avec 2,1% d’AG cela fera 40,79€ brut/mois si SANS signature

- Avec 2,3% d’AG cela fera 44,67€ brut/mois si AVEC signature

Doit-on accepter ce type de chantage pour ces quelques miettes, eh bien NON !

C’est du foutage de gueule, rien que l’augmentation de la mutuelle et le prix de l’essence, il n’y en a pas assez, on est très loin du compte !

 

A suivre...

 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2012

La direction remet ça, chantage à signature !!!

-          2,1% d’augmentation générale + 25€ sur la prime vacance ou 2,2%

-          Sans signature 1,5% d’augmentation générale avec bonification sur le temps de présence.

L’entame de cette négociation commence très mal, La direction veut inclure l’absentéisme dans cette négociation, eh bien, elle est hors sujet !

L’absentéisme est une addition d’événements qui est propre à l’individu, aujourd’hui nous sommes dans une négociation salariale générale, l’absentéisme n’a rien à faire dans cette réunion ceci est un autre débat et les explications de l’absentéisme sont nombreuses.

 Par le biais de sa politique salariale c’est-à-dire «  l’augmentation individuelle » elle a déjà les moyens de récompenser oui ou non la personne et maintenant elle voudrait l’inclure sur l’augmentation générale, c’est l’hôpital qui se fout de la charité.

Elle ferait mieux de prendre en compte les revendications des salariés au sérieux, ce n’est pas avec ce genre de proposition que les choses iront mieux, au contraire.

Il serait temps que notre direction sort de sa bulle, la réalité du terrain est complétement différente !

Deuxième proposition direction :

-          Avec accord 2,15% d’AG et 0,15% sur le présentéisme ou 2,2%

-          Sans accord en fonction de l’absentéisme pour l’exercice 2011 ceci peut varier de 1,5% à 2 ,5%.

Les discussions sont en cours !!!

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2012

Mercredi 2 février, s’est tenue la deuxième réunion sur les NAO.

 Voici les propositions de la CGT :

- Talon de 80€

- Prime de vacances à 1200€

- Maintien des primes et majoration nuit pour le personnel posté lors du

   passage en journée et les prises de congés    

 - Prise en charge de l’augmentation de la mutuelle par la direction

- Prime de transport à 40€

- Embauches des intérimairesphotoune8670.gif

 

 

Après plusieurs heures de débats, la direction propose 2,1% et fera un point sur les autres propositions lors de la prochaine réunion le « jeudi 9 février »

 

D’ici là, ça risque de tourner dans les ateliers !!!

                  ALORS

 FAITES-VOUS ENTENDRE!!!

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2012

Le géant anglo-néerlandais de l'alimentation et des cosmétiques Unilever a publié jeudi pour l'année 2011 un bénéfice net part du groupe stable (+0,18%) par rapport à l'année 2010, à 4,25 milliards d'euros.
Le groupe, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 46,47 milliards d'euros pour l'ensemble de l'année, en hausse de 5%, a évoqué dans son communiqué "une croissance forte malgré des marchés difficiles".
Au quatrième trimestre, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires établi à 11,56 milliards d'euros, contre 10,82 milliards un an plus tôt à la même période.
A périmètre comparable, les ventes ont augmenté de 6,6%, particulièrement grâce à des prix plus élevés, les volumes n'ayant augmenté que de 0,1%, a précisé le groupe. Ce résultat est inférieur aux attentes des analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, qui avaient prédit une augmentation des ventes de 6,8%.
Unilever, qui réalise en moyenne 53% de ses ventes dans les pays émergents, y a enregistré un "ralentissement" de ses ventes, notamment à cause de prix plus élevés suite à l'augmentation du prix des matières premières.

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2012

Après une accalmie en 2010, le panier moyen des consommateurs a grimpé de 4,4 % en 2011, selon l'observatoire annuel des prix de la fédération d'associations Familles rurales, publié, mardi 10 janvier, par La Croix. Au mois de novembre, le panier moyen élaboré par l'association de défense des consommateurs, qui comprend 35 produits de consommation courante (eaux, biscuits, jus de fruits, desserts, confiture, produits laitiers…) a atteint un "niveau historique" de 137,60 euros, a souligné celle-ci. En 2010, les prix étaient restés quasiment stables à +0,19 %.

Selon Familles rurales, les résultats 2011 sont "particulièrement préoccupants". "Les relevés de prix de l'année 2011 sont les plus hauts depuis la création de l'observatoire des prix en 2006", note l'association. En revanche, si l'on compare la moyenne des prix en 2010 et en 2011, la progression n'est plus que de 1,5 %, une hausse inférieure donc aux 4,4 % pour la seule année 2011, ajoute Familles rurales.1770885_act2_640x280-copie-2.JPG

Certains produits ont connu une flambée entre 2010 et 2011 comme les jus de fruits (+19 % pour les grandes marques nationales, +28 % pour les marques distributeurs et même 32 % pour les catégories premiers prix). Globalement en 2011, un panier composé de grandes marques nationales a coûté en moyenne 177,06 euros contre 130,38 euros pour des marques de distributeurs et 98,18 euros pour des premiers prix.

Dans son panel, l'association compare les prix par type de magasins (hyper, supermarchés, magasins de proximité et hard-discount) mais aussi par type de produits (marques nationales, marques de distributeurs, premiers prix). Les paniers de grandes marques nationales ont connu une hausse de 2,65 % en 2011, tandis que celui des marques de distributeurs a grimpé de 4,14 % et celui des premiers prix de 8,12 %.

En 2011, il valait mieux faire ses courses dans les hypermarchés qui pratiquaient les meilleurs prix pour les marques de distributeurs et les produits premiers prix, affirme Familles rurales, qui a par ailleurs souligné les "mauvaises performances" des magasins hard-discount. Enquête réalisée par un réseau de 65 "veilleurs consommation" issus de 34 départements dans 72 magasins. Les relevés sont faits tous les deux mois.

 

Voir les commentaires

Visiteurs

234942

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog