Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

>fdhggjksdhgdhgjhertetjnglfhjgthjgsdj

 

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2014

imagesCA3WN06U

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

    LIQUIDATION DU SITE DE ROUSSET

 

Désespoir des salaries  de LFoundry Rousset

 Au lendemain de noël la décision de justice sur la liquidation de la société LFOUNDRY ROUSSET a été validée.

Ainsi vont disparaitre plus de 1000 emplois directs et indirects de la silicon vallée provençale.

 Atmel/Lfoundry plus de 500 millions de fonds publics

 Lfoundry, société allemande a détourné plus de 35 millions d’euros

 Voici les conséquences d’une gestion faite par des patrons voyous qui pillent les trésoreries et les fonds publics d’aides aux entreprises, et laisse derrière eux des friches industrielles.

Après avoir vider les caisses ils laissent au gouvernement le soin de financer les plans sociaux.

 25 millions pour sauver ce site, plus de 100 millions vont être dépensé pour le fermer :

Chercher l’erreur !!!!!!!

 Le gouvernement au lieu d’aider les salariés à empêcher ces désastres ne fait que regarder et accompagner les licenciements.

Où est le programme de ré industrialisation de la France ?

 Le refus du gouvernement de nous aider à reprendre cette fabrication par un actionnariat salarié montre bien la complicité de celui-ci avec le monde de la finance dans les fermetures d’entreprises.

  Lundi 30 décembre à partir de 9:00 nous vous invitons à un grand rassemblement devant le consulat d’Allemagne pour dénoncer le modèle allemand, tant promu par notre gouvernement, et qui n’est qu’une continuité d’une politique capitaliste qui précarise l’emploi.

 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #INFO importante usine

4089927254

Augmentation individuelles, générales et primes 2013

Statut

AI

AG 1,3%

AI + AG

Primes

Total AP

OUV

EMP

AM

CADRES

0,21%

0,05%

0,13%

1,96%

1,30%

1,30%

1,30%

0,23%

1,51%

1,35%

1,43%

2,19%

0,14%

0,06%

0,02%

14,15%

1,65%

1,41%

1,45%

16,34%

Total

0,27%

1,23%

1,50%

0,09%

1,59%

AI = Augmentation individuelle

AG = Augmentation générale 1,3% pour non cadre et cadre coef 350

Primes = Prime individuelle (gratification annuelle/VPA = % sur le salaire annuel)

AP = Augmentation + Prime

Les cadres représentent 8% des salariés dans cette usine, eux se gavent et nous …

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #INFO importante usine

Ouverture de Négociation Annuelle Obligatoire 

Qu’est-ce que la NAO ? 

L’employeur est tenu annuellement de convoquer les Organisations Syndicales représentatives de l’entreprise pour négocier sur des thèmes identifiés par la loi :
• Les salaires ;
• La durée effective et l’organisation du travail ;
• L’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
La première réunion sert à préciser le calendrier des réunions, le lieu de réunion ainsi que les informations permettant une analyse concernant les emplois et les qualifications, les salaires payés, les horaires effectués et l’organisation du temps de travail.

 

La première réunion aura lieu le mardi 17 décembre à Paris

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Unilever Monde

polmanccvcgff

Salaire Paul Polman en 2012 1169000€, indemnités 308000€, Avantages 332000€, Bonus 2406000€, Retraites 134000€ et Actions attribuées 3290000€, un total de 7639000€!!!!

A l’occasion d’une présentation à Londres diffusée sur Internet, Paul Polman, le directeur général d’Unilever a annoncé la suppression de 2000 emplois et la restructuration du portefeuille de marques. 30% d’entre elles devraient être cédées pour permettre au groupe de se recentrer sur ses griffes milliardaires.

Succession de réorganisations

Le ralentissement de l’activité dans les pays émergents est la principale cause invoqué par le groupe pour passer, une fois de plus à l’acte. Le numéro deux mondial de la grande consommation réalise, il est vrai, plus de la moitié de son chiffre d’affaires dans les pays émergents, principalement en Chine et en Inde. Mais comme le rappelle le quotidien les Echos, en matière de restructuration, le groupe n’en est pas à son premier coup d’essai. Depuis 2000, les réorganisations se succèdent et ont déjà  abouti à la suppression de 1600 marques sur un total de 2000. Cette, fois, l’agroalimentaire, semble bel et bien être dans la ligne de mire. Paul Polman a fait part de son intention de céder des marques non stratégiques pour se recentrer sur les 15 marques milliardaires du groupe. Les margarines devraient en faire les frais, tout comme les soupes Knorr et les sauces mayonnaises Hellmann’s. Récemment ont déjà été cédés le beurre de cacahuète Skippy et les vinaigrettes Wishbone A la clé, l’objectif est de réduire les dépenses du groupe de 500 M€.

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Unilever Monde

Le géant anglo-néerlandais, Unilever, connu pour les marques Magnum, Lipton ou encore Dove, fait des économies suite au ralentissement des économies émergentes.

Unilever va faire un sérieux ménage dans sa gamme de produits. Le numéro deux mondial de la grande consommation veut la réduire de 30 % en 2014 après avoir supprimé 2.000 emplois cette année. Ce n’est pas la première fois qu’Unilever réduit sa masse salariale et sa gamme. A quelques pauses près, le groupe est en restructuration quasi permanente depuis l’année 2000. Il avait alors lancé un programme intitulé « Le chemin de la croissance », qui l’a amené à se débarrasser de 1.600 marques sur un total de 2.000.

Cette fois, a précisé le directeur financier, Jean-Marc Huet, la réorganisation concerne surtout la division agroalimentaire, où l’on trouve des grands noms tels que Lipton, Magnum, Knorr ou encore les mayonnaises Hellman’s. Unilever souhaitant se concentrer sur ses quinze marques milliardaires, il va céder toutes celles qui n’ont pas de caractère stratégique pour sa croissance. Ce qui n’exclut pas qu’il réalise parallèlement des acquisitions ciblées.

« Notre portefeuille global n’est pas encore au niveau de celui de nos concurrents  », a commenté Paul Pohlman, le directeur général. La bagarre avec Procter& Gamble, l’autre géant de la grande consommation est redoutable. Récemment, le groupe a vendu le beurre de cacahuète Skippy et les vinaigrettes Wishbone. Les saucisses Peperami intéressent le groupe irlandais Kerry qui semble tenir la corde. En perte de vitesse depuis des années, les margarines sont confrontées à la concurrence du beurre.

 

Poids des monnaies faibles

Unilever avait prévenu en septembre que le ralentissement de l’activité dans les pays émergents allait peser sur son activité au deuxième semestre. Paul Polman, le patron du groupe pense que cette situation va perdurer, en partie du fait de la moindre demande en provenance des pays avancés. Il estime de ce fait qu’il n’a pas d’autre choix que de réaliser des économies et de concentrer sur les marques vedettes d’Unilever.

En 2014, l’objectif est d’avoir réduit les dépenses de 500 millions d’euros. Le géant anglo-néerlandais réalise plus de la moitié de son chiffre d’affaires sur les marchés émergents et notamment en Inde et en Chine. La faiblesse de la roupie indienne et indonésienne et du real brésilien ont ralenti la croissance des ventes.

dfgdfgdfgdfgfhjuyuityikjkjkjh

 

La réorganisation d’Unilever concerne surtout la division agroalimentaire, où l’on trouve des grands noms tels que Lipton, Magnum, Knorr ou encore les mayonnaises Hellman’s - DR

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

UN CLIC SUR L'IMAGE POUR PRENDRE CONNAISSANCE DU DOSSIER

dflkdflkdfkgferiopiyoklmhkghùkVeuillez cliquer sur le lien ci-dessous

http://www.cgt.fr/Je-signe-pour.html

 

Les conseillers prud’hommes sont des juges élus tous les 5 ans. Ils sont 14000 répartis en 209 conseils de Prud’hommes sur tout le territoire national.

Ils sont une force inestimable pour les salariés qui veulent obtenir réparation d’un préjudice qu’ils ont subi de la part de leur employeur. C’est pour cette raison qu’ils font l’objet d’attaques incessantes visant à rendre la juridiction prud’homale de plus en plus difficile d’accès aux salariés et la moins contraignante possible pour les employeurs.

C’est dans cette logique que le Gouvernement, par la voix de son ministre du Travail, vient de décider de supprimer les élections des conseillers prud’hommes prévues d’ici fin 2015. C’est inadmissible !

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

UN CLIC SUR L'IMAGE POUR OUVRIR LE LIEN

 

VBVLJMBKLGJKNJFDHSDFGF

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

UN CLIC SUR L'IMAGE POUR OUVRIR LE LIEN

 

fgfgdfgdfgdrrtyuhyjyjutyuyuj

Voir les commentaires

Visiteurs

229329

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog