Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Le combat de nos collègues de FRALIB au journal de 13H de France 2 du mercredi 29 décembre 

Reportage sur le boycott du thé LIPTON à partir de la 13ième minutes.

 

logo france2 reduit

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Boycott-LIPTON.jpg

Un clic sur les images pour prendre connaissance des articles

 

Site du Courrier PicardLogo_Le_Courrier_Picard.jpg

Des salariés de l'usine Fralib du groupe Unilever, située sur le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône) et dont la fermeture est annoncé pour fin avril, ont lancé mardi une campagne d'affichage appelant au boycott des produits Lipton, a constaté l'AFP...

 

Site du PARISIENLe-parisien-copie-1.jpg

«Tout est bon pour se défendre ! Le boycott, c’est un bon moyen pour se faire entendre et informer les consommateurs sur ce qui se passe ici et sur la situation de nos familles qui vont être jetées à la rue. » Pot de colle et brosse en main, Nadège participait hier matin au lancement de la campagne nationale d’affichage de laCGT de l’agro-alimentaire appelant au boycott du thé Lipton...

Le PAYS.fr

LE-Pays.fr.JPG

Des salariés de l’usine Fralib du groupe Unilever, située sur le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône) et dont la fermeture est annoncée pour fin avril, ont lancé hier une campagne d’affichage appelant au boycott des produits Lipton. L’usine est la seule en France à fabriquer les thés de cette marque et les infusions L’Elephant...

 

 

L'Humanité

logo-huma

Des salariés de l'usine Fralib du groupe Unilever, située sur le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône) et dont la fermeture est annoncé pour fin avril, ont lancé mardi une campagne d'affichage appelant au boycott des produits Lipton, a constaté l'AFP.

Une quinzaine de salariés de l'usine, la seule en France à fabriquer les thés Lipton et les infusions L'Elephant, ont procédé mardi matin aux premiers collages des affiches dans une zone commerciale située à proximité du site de l'usine...

Le Point.fr

Le-Point.fr.gif

Des salariés de l'usine Fralib du groupe Unilever, située sur le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône) et dont la fermeture est annoncée pour fin avril, ont lancé...

 

La Provence

la provence logo

Pas de trêve de Noël pour les salariés de l’usine Fralib - thés et infusions de l’Eléphant - dont le groupe Unilever a annoncé la fermeture le 28 septembre. Une trentaine d’entre-eux étaient rassemblés aujourd'hui pour une nouvelle action...

 

VIDEO  - Site de l'AFP

BOURSORAMA

Logo-boursorama.JPG

Des salariés de l'usine Fralib du groupe Unilever, située sur le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône) et dont la fermeture est annoncé pour fin avril, ont lancé mardi une campagne d'affichage appelant au boycott des produits Lipton, a constaté l'AFP.

Une quinzaine de salariés de l'usine, la seule en France à fabriquer les thés Lipton et les infusions L'Elephant, ont procédé mardi matin aux premiers collages des affiches dans une zone commerciale située à proximité du site de l'usine...

Le FIGARO.frLe-Figaro.jpg

Des salariés de l'usine Fralib du groupe Unilever, située sur le site de Gémenos (Bouches-du-Rhône) ont lancé mardi une campagne d'affichage appelant au boycott des produits Lipton, a constaté l'AFP. Ils protestent contre la fermeture du site annoncée pour fin avril.Une quinzaine de salariés de l'usine, la seule en France à fabriquer les thés Lipton et les infusions L'Elephant, ont procédé mardi matin aux premiers collages des affiches dans une zone commerciale située à proximité du site de l'usine. "Nous appelons au boycott des produits Lipton, et plus particulièrement des thés et tisanes qui ont des sachets en forme de pyramides et qui ne sont pas fabriqués à Gémenos", a expliqué à l'AFP, Olivier Leberquier, de la CGT.

 

logo_france2_reduit.jpg

Reportage au journal de 13h sur FRANCE 2

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

"EXCELLENT"

Lors de la suspension de séance au CCE du 25 novembre, le POULAIN de la direction, l'élu cadre au CE et CCE de la direction de Le Meux a dit ceci concernant le débat sur le droit d'alerte économique.

 

cheval_017.gif 

 

 

 

 

"Il faut parfois savoir se taire et baisser son froc"

 

Il ne voulait pas de ce droit d'alerte, consigne de la direction bien entendu, car pour lui il n'est pas normal d'attaquer son patron. 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Notes d'information Cgt Unilever

Message que la Cgt déposera dans les panneaux syndicaux pour la visite du Pdg de CRS et bras droit d'UNILEVER, le LLOVERA.

"Le Pdg CRS de FRALIB, le LLOVERA, bras droit d'UNILEVER n'est pas le bienvenu sur notre site. Qu'il se casse. Nous demandons l'arrêt du projet de fermeture du site de Gémenos"

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Réunions de CE et DP

Les élus du Comité Central d'Entreprise se réuniront le jeudi 16 décembre dans les locaux du cabinet PROGEXA, cabinet d'expertise du CCE, pour une réunion préparatoire. La réunion ordinaire avec la direction aura lieu le 23 décembre 2010.

Vous pouvez prendre connaissance de l'ordre du jour de la réunion du CE de vendredi 17 décembre ci-dessous.

PDF

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Appel Cgt et Communiqué usine

NAO-2009.jpg

La première réunion sur les NAO aura lieu demain. Nous déciderons avec la direction des prochaines échéances, en espérant cette année avoir l'ensemble des documents et des données afin d'effectuer une analyse précise de la situation.

Un gros travail, à déjà été fait par les élus Cgt, vous en aurez connaissance dans quelques jours.

Si la direction se refusait à fournir aux organisations syndicales l'ensemble des éléments, il faudra que celle-ci prennent leurs responsabilités.

Un appel est lancé aux salariés du site de Saint-Vulbas

Si un(e) salarié(e) est intéressé(e) pour accompagner la délégation Cgt lors des prochaines réunions de négociations, afin de préparer avec nous et  les salariés les revendications, il suffit de prendre contact avec le Délégué Syndical Central Cgt d'UNLEVER France HPC : Frédéric BRIESMALIEN au 06 81 96 89 49 ou par mail cgt.unileversi-lemeux@orange.fr . (un clic sur l'adresse qui clignote en haut)

101-0139_.jpgSi vous le souhaitez aussi, vous pouvez faire parvenir à la Cgt vos propres revendications. Vous pouvez nous croire, nous y porterons la même attention que pour le site de Le Meux. Alors il ne faut pas hésiter, avoir un seul syndicat amène souvent le copinage ou pour faire simple la magouille, vous pouvez nous croire.   

Nous savons que des salariés sont sur le point de vouloir rejoindre la Cgt, il faut nous le faire savoir rapidement, afin que des élus puissent venir vous rencontrer sur place, même en dehors de l'usine.

Alors à bientôt.

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Un clic sur l'image pour accéder au blog

Logo-blog.JPG

LOGO Fralib

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

logo-humaLa fermeture de l'usine Fralib du groupe Unilever à Gémenos (Bouches-du-Rhône), annoncée pour la fin avril, a de nouveau été dénoncée lundi par les syndicats et les pouvoirs publics, à l'occasion de la remise de deux rapports sur l'avenir du site.

Le préfet du département, Hugues Parant, a regretté qu'Unilever refuse d'envisager des alternatives à la fermeture, au terme d'une médiation qu'il avait mise en place le 26 novembre sous le patronage de la direction départementale du travail (au sein de la Direccte), et qui a fait l'objet d'un rapport remis le 9 décembre.

"Il ressort de ce document que toutes les pistes proposées ont été de nouveau écartées par la direction d'Unilever. Le groupe a réaffirmé qu'il n'entendait pas modifier sa stratégie", a déclaré le préfet dans un communiqué.

M. Parant, "très conscient des dégâts occasionnés par cette décision, regrette que l'opportunité créée par cette initiative n'ait pas été utilisée par Unilever", a-t-il ajouté.

Le syndicat CGT, de son côté, a qualifié la fermeture, présentée comme "inéluctable" par Unilever, d'"escroquerie intellectuelle", en s'appuyant sur le rapport de l'expert mandaté par le comité d'entreprise, remis lundi après-midi.

"Depuis cinq ans, la tendance a été d'enlever des volumes de production à Gémenos" au profit de deux autres usines du groupe en Belgique et en Pologne, a déclaré à l'AFP Olivier Leberquier de la CGT.

Unilever présente le site de Gémenos, le seul en France à produire les thés Lipton et les infusions L'Elephant, comme la moins compétitive de ses usines par rapport aux trois autres situées en Belgique, en Pologne et au Royaume-Uni, plus productives et moins coûteuses.

Il s'est engagé à reclasser l'ensemble du personnel et à recréer 182 emplois sur place, pour autant de supprimés.

La CGT, qui s'oppose depuis neuf mois à la direction, dénonce une stratégie d'investissements au profit des seuls sites polonais et belges, destinée à condamner celui de Gémenos.

"Les machines qui tournent le moins vite sur l'ensemble du parc et sont vouées à l'extinction, sont surtout chez nous, alors qu'ailleurs on a mis des machines qui tournent beaucoup plus vite: 2,6 fois en moyenne en Pologne et deux fois en Belgique", a souligné M. Leberquier.

"Donc il n'est pas étonnant que les volumes de production y soient supérieurs aujourd'hui", a-t-il ajouté.

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Appel Cgt et Communiqué usine

"La direction ressort son jeu favori de la provocation comme en 2009"

jeu-unilever.JPGNous attendons le résumé de nos deux collègues CGT qui étaient présents à la réunion de ce vendredi, qui s'est transformé (mais clairement prévue par la direction) en réunion de négociation UNILATERALE de la direction, avec notamment des propos choquants et indécents de la part du DRH et de la RRH de Saint-Vulbas.

Nous vous donnerons tout les éléments samedi, et bien entendu avec les chiffres.

A bientôt.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Visiteurs

234942

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog