Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #FRALIB

Ci-joint une copie de l’arrêt rendu ce matin par la Cour d’Appel d’Aix en Provence en ce qui concerne la procédure de contestation du 3ème Plan de Sabordage de l’Emploi mis en œuvre par UNILEVER avec la complicité du gouvernement précédent.

La loi s’applique !! 

  UNE NOUVELLE EST TRES GRANDE VICTOIRE pour nos collègues de FRALIB et la Cgt qui mène le combat

La démonstration est une nouvelle fois faite que la lutte paye, et l’arrêt rendu par la Cour d’Aix en Provence  ce matin, est très clair ; lLe  3ème plan de Sauvegarde de l’Emploi, présenté par la Direction de Fralib et le groupe Unilever est sans valeur.

Il prononce la nullité de tous les licenciements des salariés effectués dans le cadre du projet de fermeture de notre usine de Gémenos.

La Direction a une nouvelle fois été battue.

  Un clic sur l'image pour prendre connaissance de l'arrêt

BAFFE

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #INFO importante usine

                                                                                                                  ché

 

 

   Appel à la manifestation et à la grève

TOUS DANS LA RUE LE 5 MARS

COURS GUYNEMER à 10h00

                                  COMPIEGNE

 Veuillez cliquer sur l'image ci-dessous pour ouvrir le lienLe cri du peuple 

 

 

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #INFO importante usine

Dernièrement la direction par le biais du sous-traitant SODEXO prend la température en proposant aux intérimaires un contrat de 30 heures/semaine avec un salaire mensuel de 1000€, (6 heures/jour).mfmglkmfldgitiopzerkiezityeruebvcnnjdbnfozezegtzezertt

Depuis le temps que nous interpellons la direction sur l’augmentation de la précarité et ce malgré les récentes embauches, nous sommes encore très loin du compte, il devient urgent de titulariser les postes !

Et voilà par quoi elle répond pour palier à ce problème. Toujours à la recherche du profit à tout prix. Et ce profit, c’est l’exploitation des travailleurs.

Alors que le groupe dégage des bénéfices exceptionnels, Unilever par sa politique de casse sociale crée de la misère. Aujourd’hui elle l’exploite en proposant des contrats de pauvreté. (Dans les années 2000, l’Effectif d’Unilever  était de  12000 salariés en France, actuellement nous sommes à peine 2800 salariés et il est toujours en baisse étant donné que le Groupe Unilever pratique des plans sociaux en permanence).

Comment peut-on vivre avec 1000€ tout en sachant que le prix moyen d’un loyer dans le bassin Compiègnois dépasse largement les 500€, c’est une HONTE. Leur proposition montre bien l’estime qu’elle porte envers ses salariés, qu’elle infamie ; et après la direction nous parle du retour aux fondamentaux et aux valeurs !!!

 Quel avenir pour nos conditions de travail ?

Il ne faut pas se leurrer, payé à coup de lance pierres, la qualité de la prestation sera à la hauteur du salaire, et c’est compréhensible !

On demandera encore une fois aux salariés CDI de compenser ce manque en redoublant  d’efforts.

La direction a pour objectif de mettre du personnel SODEXO (Appro tubes) sur les lignes dentaires, ET DEMAIN,  A QUI LE TOUR ?

Le mépris envers les salariés est bien présent et ce n’est pas prêt de s’arrêter là, cette situation n’est pas viable pour le bon fonctionnement de l’usine hors le but de la direction est de nous mettre au PAS. Et comme toujours

NOTRE SEULE FORCE : LA SOLIDARITE !

hgfhhytrytjtyjyjtyj

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Unilever France

rouleau unileverbis

Unilever avec un chiffre d'affaires de 51,3 milliards d'€ au terme de l'exercice 2012 et un bénéfice net qui approche les 5 milliards d'€, annonce dans la foulée un énième plan social qui concerne 152 salariés (87 cadres et 65 AM) au siège d'Unilever France à Rueil malmaison.

Toujours le même baratin sur la compétitivité et le contexte concurrentiel de plus en plus intense...

voilà les conséquences du système CAPITALISME!!!

UNILEVER continu la CASSE sociale afin de préserver ses profits

Voir les commentaires

Visiteurs

234942

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog