Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! nao 2015 - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Articles avec #nao 2015 catégorie

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2015

NAO 2015

 

Accord "Non soumis à signature"

Dernière proposition de la direction, 0,4% d'augmentation générale.

La prime de vacances passe de 1000€ à 1025€

La prime de nuit sera à taux plein lors de la signature de l'embauche (CDI), si bien sûr, la personne a acquis les 9 mois d'ancienneté, comme le stipule l'accord de nuit!

Recrutement : 6 à St Vulbas et 10 à Le meux

Week-end : Possibilité de cumuler 24 heures sur un compteur personnel, en lieu et place d'un paiement.

"Avec signature"

 0,4% d'augmentation générale.

La prime de vacances passe de 1000€ à 1050€

La prime de nuit sera à taux plein lors de la signature de l'embauche (CDI), si bien sûr, la personne a acquis les 9 mois d'ancienneté, comme le stipule l'accord de nuit!

Recrutement : 6 à St Vulbas et 10 à Le meux

Week-end : Possibilité de cumuler 24 heures sur un compteur personnel, en lieu et place d'un paiement.

 

O,4% d'augmentation générale, cela correspond à une augmentation comprise entre 6€ et 10€ brut sur le salaire ! (environ)

Bien loin du compte.

C’est donc le rapport de force entre les salariés et le patronat qui est déterminant pour obtenir des améliorations sensibles de nos conditions de travail en matière de salaire, prévoyance, réduction du temps de travail, d’égalité femmes/hommes, d’insertion professionnelle des personnes handicapée.

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2015

Un point des NAO chez nos voisins :

Pour Colgate palmolive Compiègne, la direction propose 1% d’augmentation générale et 0,9% d’augmentation individuelle. Négociation en cours.

Pour Chanel, 0,8% d’augmentation générale et rien de prévu pour les augmentations individuels. Fin des négociations.

Pour Unilever, on entend dire que pour cette année, le Groupe proposerait 0,9% d’augmentation générale, c’est 0,1% de plus que l’année dernière !

Dommage que ce ne soit pas comme « les dividendes », les actionnaires ont eu une augmentation de 11% !

Reste à savoir si cela satisfera les salariés

Sans la solidarité des salariés, il sera difficile de faire prendre conscience à Unilever un certain ras le bol des salariés !

Marre des miettes !!!

Ensemble, unis, nous pouvons obtenir satisfaction !

MONTER LE SON

Voir les commentaires

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #NAO 2015

Mercredi 17 décembre 2014 aura lieu la première réunion sur les négociations salariales. Lors de cette réunion, il sera précisé le calendrier des prochaines réunions et il nous sera remis un document comportant des données usines ; voici ci-dessous notre liste complémentaire demandé à la direction.

NEGOCIATIONS SALARIALES 2015


Comme prévoit le code du travail L’art. L2242-1 et afin de mieux nous y préparer nous demandons les documents suivant : 


1. La durée et l’organisation du travail : (données chiffrées par sexe)


 - Répartition des effectifs selon la durée du travail : temps complet, temps partiel, %.
 - Répartition des effectifs selon l’organisation du travail : travail posté travail de nuit, horaires variables travail atypique dont travail pendant le week-end… 


2. Promotions : (données chiffrées par sexe) 


 - Répartition des promotions au regard des effectifs de la catégorie professionnelle concernée
 - Nombre de promotions suite à une formation.    


3. Rémunérations : (données chiffrées par sexe et selon les catégories d’emplois occupés au sens des grilles de classification ou des filières/métiers)


 - Salaire de base minimum, maximum, moyen et médian, par sexe au sein de chaque coefficient, par date d’embauche et les raisons des différences de traitements entre des salariés de même niveau
 - Nombre de personnes qui ont profité de la règle de déblocage de la participation ainsi que l’intéressement
 - Les primes versées en précisant leur nature, leur montant, les coefficients concernés ainsi que les critères d’attribution
 - Le nombre de salariés qui n’ont bénéficié ni d’augmentation de salaire individuelle ni de primes au cours des 3, 5, 10 et 20 dernières années
 - Les dix plus hautes rémunérations
 - Détail de la variable paie Montant total de l’enveloppe depuis 5 ans Montant moyen versé depuis 5 ans par coefficient 

 
4. condition de travail : (données chiffrées par sexe)


 - L'insertion professionnelle et le maintien dans l'emploi des travailleurs handicapés
 - L’exposition à des risques professionnels
 - La pénibilité dont le caractère répétitif des tâches… 

Voir les commentaires

Visiteurs

229329

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog