Le RIC ? CHICHE : une exigence qui heurte de plein fouet la monarchie présidentielle !

par Syndicat CGT Le Meux  -  17 Décembre 2018, 08:48  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Le RIC ? CHICHE : une exigence qui heurte de plein fouet la monarchie présidentielle !
Hier le mouvement populaire a exprimé fortement une exigence politique plus globale.
Une exigence qui vient directement percuter de plein fouet la logique d'une constitution qui protège le pouvoir central contre toute intervention et tout contrôle du peuple.
 
Au profit des intérêts de classe de l'oligarchie en France et dans l'Union européenne.
 
 
A l'inverse de la soit-disant concertation initiée par le pouvoir pour noyer le poisson, précisément parce que dans ce processus le peuple n'a aucun pouvoir sinon celui d'intervenir par la lutte, par la rue, par les manifestations ...
Et qu'il s'agit pour lui de reprendre la main pour maintenir le cap comme il s'y est engagé vis-à-vis de ses complices européens et des marchés financiers.
 
De nouveaux outils pour le peuple à la fois pour proposer des lois ou empêcher les mauvais coups ?
 
Imaginons en effet qu'au niveau local la population consultée puisse s'opposer aux fermetures de bureau de postes, de maternité comme au Blanc, à Clermont de l'Oise, à Creil ... où elle a massivement manifestée depuis des mois contre ces décisions... en se heurtant au mépris du pouvoir !
On peut effectivement rêver OU se donner pour objectif que le peuple se dote de nouveaux pouvoirs pour limiter ceux de l'oligarchie ... ET au-delà en finir en définitive avec sa domination jusqu'ici sans partage.
 
En toute lucidité sur l'enjeu et les obstacles pour y parvenir.
 
C'est par exemple ce dimanche matin sur France la distinguée 
Amélie de Monchalin ex UMP, actuelle députée macronienne de l'Essone, qui veut bien admettre en parole la soif de participation  ainsi  exprimée.
Pour la satisfaire ?
Allons donc !
 
Car c'est pour aussitôt ajouter qu'il s'agit de faire entrer cette aspiration dans les institutions de la 5e République.
 
Autrement dit en neutralisant cette aspiration par différents artifices afin de continuer à préserver et à faire prédominer le pouvoir d'une caste sur les possibilité d'intervention populaire.
 
A l'inverse il s'agit pour le mouvement syndical de s'appuyer sur ces aspirations pour avancer vers nos objectifs de toujours au service du monde du travail (salaires, emploi, SMIC, pensions, fiscalité, dignité ...).
 
Et de vraiment conjuguer  dans le concret des luttes, sur le terrain les principes de la double besogne syndicale : le pain quotidien des revendications ET la lutte pou un changement radical de société préparant " l'émancipation intégrale, qui ne peut se réaliser que par l'expropriation capitaliste" comme le stipule la Charte d'Amiens de 1906!
 
 
En fuyant comme la peste les pièges du pouvoir et d'une CFDT en service commandé pour le compte du patronat et de l'oligarchie visant à nous enfumer dans des "négociations" ayant pour but de donner un répit à Macron afin de tenter de poursuivre ses contre-réformes scélérates : retraites, indemnisation du chômage, privatisations, statut de la fonction publique, contre-réforme de l'état , privatisations ...
 
L'heure est effectivement au ferme déploiement de la lutte des classes et à la convergence des luttes !
 
 
************

C'est quoi le RIC ?

Ou plutôt les RIC au nombre de 4 :

Le RIC ? CHICHE : une exigence qui heurte de plein fouet la monarchie présidentielle !
Le RIC ? CHICHE : une exigence qui heurte de plein fouet la monarchie présidentielle !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :