SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux

SOURCE / Le Marin

 
 
Les dockers CGT de Fos se fâchent pour Gardanne

La réunion du 7 février à Paris sur l’avenir de la centrale électrique Gazel énergie de Gardanne n’a pas permis d’apaiser la colère de la CGT qui promet des journées d’action à compter du 15 février.

La reconversion de la centrale thermique de Gardanne-Meyreuil, privée de charbon depuis 2018, n’en finit pas d’être source de crispation pour les portuaires CGT de Marseille-Fos.

 

Dans un communiqué commun du 11 février, la CGT énergie, tous les syndicats CGT portuaires de Marseille-Fos et la Fédération nationale des ports et docks dénoncent « l’absence d’engagement du gouvernement et le jeu de renvoi de responsabilité sur la validation de projets, dont certains ont été à maintes reprises présentés et étudiés à la préfecture et devant les différents services de l’État ».

Insatisfaite de la rencontre du 7 février avec des conseillers ministériels à Paris et du courrier reçu ensuite le 10 février, la CGT indique avoir décidé « d’élever le rapport de force par la lutte », alors que le principe de la réunion avait suspendu toute action. 

 

« Ce courrier, à l’image de la réunion du 7 février, ajoute le communiqué, manque cruellement d’engagements sur les choix politiques et les échéances des projets retenus pour maintenir l’emploi sur le site et le développement industriel. » À peine redémarrée début février après un très long mouvement social avec son unique tranche biomasse (T4) de 150 MW, la centrale a connu un appel à la grève de la CGT au lendemain de cette réunion.

 

« Exigeant une nouvelle rencontre au plus vite », toutes les organisations de la CGT appellent ainsi, sans préciser leur forme, à des journées d’action à compter du 15 février, avec l’organisation d’une conférence de presse le 17 février sur le port de Fos « pour exiger du concret et pas uniquement des promesses dans une campagne présidentielle ».

 
___________________
Après des licenciements à Gardanne, la CGT se mobilise sur le port de Fos
TRANSITION
BREF
le 11 Fév 2022
 3
 

La situation s’envenime sur le port de Fos en lien avec les tensions à la centrale de Gardanne. En effet, la fin de l’activité charbon sur ce site a des impacts directs sur les emplois des dockers. Après le licenciement de 40 salariés de la centrale, la CGT annonce par communiqué plusieurs mobilisations dont le blocage du port de Fos-sur-Mer jeudi prochain, le 17 février.

“On trouve ça scandaleux qu’à cause de la transition énergétique et l’arrêt de la centrale à charbon, il y ait 40 camarades de Gardanne qui soient licenciés”, fustige Christophe Claret, délégué CGT dockers de Fos-sur-Mer.

Le syndicat demande que “le gouvernement et Gazel énergie, le propriétaire du site, réembauchent les salariés licenciés”. Christophe Claret souhaite que ces salariés “soient formés dans le cadre d’un nouveau projet qui doit voir le jour sur le site de Gardanne”.

Jeudi prochain, le port de Fos-sur-mer sera donc à l’arrêt. Une conférence de presse s’y tiendra à 11 heures. “Si rien ne change, on remettra le couvert la semaine d’après”, menace le syndicaliste.

Publié par FSC

Visiteurs

481311

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog