SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPCI

Syndicat CGT Unilever HPCI France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
La transaction est prévue en numéraire, et devrait être achevée au deuxième semestre 2022. Piroschka Van De Wouw / REUTERS

La transaction est prévue en numéraire, et devrait être achevée au deuxième semestre 2022. Piroschka Van De Wouw / REUTERS

Depuis six ans, le groupe multiplie les cessions et acquisitions pour affûter son portefeuille.

 

Près d'un an après l'annonce d'une revue stratégique portant sur ses activités de thés, Unilever a trouvé une solution pour son emblématique marque Lipton, ainsi que pour ses multiples marques de ce segment. Un secteur dont il est de loin le leader mondial avec 10 % du marché.

Le géant anglo-néerlandais de la grande consommation, qui a déjà cédé en 2017 ses margarines au fond KKR, a annoncé la cession de cette division pesant pour 3 milliards d'euros (6 % de son chiffre d'affaires) au fonds CVC Capital Partners pour 4,5 milliards d'euros. Le pôle cédé comprend 34 marques dont Lipton, la plus connue, Taz, ou le spécialiste du thé bio Pukka Herbs, racheté en 2017.

Cette cession n'est pas une surprise, le groupe aux 50,7 milliards d'euros de chiffre d'affaires ayant expliqué, en janvier lors de la présentation de ses comptes annuels, que cette activité peinait à retrouver des couleurs « malgré de multiples tentatives de relance ». Très centré sur le thé noir, moins en vogue que les infusions et les thés verts, Lipton avait des difficultés à suivre les nouvelles tendances.

Plus globalement, le groupe multiplie depuis six ans les cessions et acquisitions pour affûter son portefeuille, et le faire coller aux nouvelles habitudes de consommation.

 

Il y a deux ans, Unilever avait d'ailleurs quelque peu surpris les marchés en se disant prêt à se séparer de ses marques « sans vrai impact social ou environnemental ». Comme les glaces Magnum, la pâte à tartiner Marmite ou les pâtes instantanées Noodle. Le groupe précise que, sous réserve du feu vert des autorités de la concurrence, la transaction avec CVC Capital Partners devrait être achevée d'ici à fin 2022.

 

Publié par le Figaro.fr

Visiteurs

470490

 

Se syndiquer CGT ?

Certains diront « à être défendu », d’autres « à lutter tous ensemble ». En fait, les deux idées sont inséparables. Le syndicat sert à s’unir, à s’organiser et à agir collectivement pour se défendre dans la lutte des classes et conquérir de nouveaux droits.
Le syndicat d’entreprise est la base du syndicalisme, car situé au plus près du salarié. Il fonctionne avec les syndiqués qui proposent, orientent et décident de l’activité.

Articles récents

Hébergé par Overblog