Nos vies valent plus que leurs profits La régression sociale ne se négocie pas, elle se combat ! SANEX chez COLGATE ... - SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Unilever Logo

SYNDICAT CGT UNILEVER FRANCE HPC

Syndicat CGT unilever HPC France

Publié le par Syndicat CGT Le Meux
Publié dans : #Unilever Monde

les_echos.jpg

24/03/11 | 07:00 | Laurence Bollack

Colgate-Palmolive frappe un grand coup. Le lessivier américain, qui n'avait pas réalisé d'acquisition depuis 2006, a annoncé hier l'achat de Sanex pour 672 millions d'euros. Le fabricant de déodorants et de gels douche était tombé en décembre dans le giron d'Unilever, lorsque ce dernier avait repris les activités d'hygiène de Sara Lee. Mais la Commission européenne, gardienne de la concurrence, réclamait des cessions, estimant que le rapprochement de Sanex et de marques d'Unilever telles que Dove et Rexona aurait probablement conduit à des hausses de prix dans plusieurs pays, dont le Royaume-Uni et l'Espagne.

En déboursant près de 1 milliard de dollars pour prendre le contrôle de Sanex, Colgate-Palmolive signe sa plus importante opération de croissance externe des dix dernières années. Mais il paie le prix fort : 3,6 fois le chiffre d'affaires, qui s'est élevé l'an dernier à 187 millions d'euros, réparti à parts égales entre les déodorants et les gels douche. Selon les calculs de Bloomberg, les opérations comparables réalisées au cours des cinq dernières années se sont en effet conclues en moyenne à un prix représentant 1,1 fois les ventes annuelles.

Plusieurs amateurs sur les rangs

Mais, dans le cas de Sanex, Colgate-Palmolive n'avait pas d'autre choix que de casser sa tirelire. Car il n'était pas seul sur les rangs, l'activité suscitant également l'intérêt de Procter & Gamble et d'Henkel. Sans compter qu'Unilever l'a vendue la mort dans l'âme. L'opération entre par ailleurs dans la stratégie de Colgate, qui, certes, possède les marques Ajax, La Croix, Paic ou Soupline, mais cherche à se renforcer dans les produits d'hygiène personnelle et la nutrition animale, où les marges sont plus importantes. Colgate a d'ailleurs annoncé parallèlement la cession à Unilever de ses lessives en Colombie pour 215 millions de dollars.

Colgate va acquérir Sanex via une transaction en numéraire qui doit être bouclée d'ici à la fin juin. La double opération annoncée hier doit améliorer de quelque 4 % les résultats du groupe cette année, et d'environ 1 % en 2012. L'acquisition de Sanex reste soumise à l'approbation de la Commission européenne. Quant à la vente des lessives, elle doit recevoir le feu vert des autorités réglementaires colombiennes et ne pourra intervenir qu'une fois l'achat de Sanex effectivement réalisé.

Les Echos

Commenter cet article

Visiteurs

229329

 

Vous pouvez maintenant commenter tous les articles en cliquant sur la case orange en bas à droite de l'article

Articles récents

Hébergé par Overblog