Châteaubernard : grève chez le verrier VERALIA contre la restructuration et les suppressions d'emplois !

par Syndicat CGT Le Meux  -  8 Septembre 2020, 09:00  -  #Notes d'information Cgt Unilever

Un collectif de soutien veut structurer le soutien aux salariés. La CGT interpelle la députée LREM de Cognac.

« La mobilisation va être massive le 9 septembre à Cognac !

Tout le monde (ou presque) se mobilise contre cette cupidité financière qui va détruire le monde », avance Michel Adam. Ce militant associatif fait partie des fondateurs, avec Didier Pillet et Alain Destrain, d’un collectif de soutien aux salariés de Verallia.

L’usine de Châteaubernard doit perdre un four et 80 emplois dans le cadre d’un plan de restructuration du groupe verrier (notre site Internet jeudi dernier). Le collectif a été rejoint par plus de 70 personnes, des élus, des militants syndicaux, mais aussi des représentants de tous les milieux.

Les retraités sont là

« On est là en tant que citoyens », indique Alain Destrain. Retraité de Verallia depuis 2018, il en connaît bien les arcanes. Il a été administrateur du groupe, représentant les salariés, au nom de la CGT.

« On a combattu la vente au fonds d’investissement Apollo, en 2015. Il y a un industriel qui proposait plus. Cette stratégie a été poussée par les financiers », dénonce-t-il. Retraité depuis quinze ans, ancien militant CGT, Didier Pillet regrette aussi la gestion menée quand le verrier s’appelait Saint-Gobain. « La politique du groupe, c’était puissance et proximité. On ne livrait pas à plus de 400 kilomètres, et les usines ne se faisaient pas concurrence entre elles. »


En somme, Saint-Gobain était en avance sur l’époque actuelle qui privilégie les circuits courts, auxquels elle tourne aujourd’hui le dos…

 

Publié par FSC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :